Fall inspiration

Un nouveau billet sur mes inspirations du moment. L’automne est vraiment la saison qui m’inspire le plus. Ses couleurs dégradées sont si capricieuses et éphémères. Les forêts s’habillent de leur plus belle robe afin de nous présenter leur dernier sourire de l’année, le plus beau. Avant de s’endormir sous une couche blanche et étincelante jusqu’au printemps. Le ciel se voile la plupart du temps, les nuages se badigeonnent eux aussi de reflets sur une palette de gris, étonnamment chauds.

L’automne c’est aussi ce temps et ces températures qui permettent de poser négligemment son manteau boyish sur les épaules pour être couverte juste comme il faut. Pouvoir enfiler un pull doux en maille et de le noyer sous une écharpe oversize. Nos jambes se glissent sous des collants réconfortants mais qui embellissent une tenue un peu trop sage.

Quant à nos pieds qui, eux, haïssent ces changements de températures, nous pouvons enfin les réconforter dans des bottines au cuir lisse et talon mi haut pour une vraie féminité. Ou encore dans des derbys pour un fini boy (où la question chaussettes or not chaussettes se pose).

Ce qu’on préfère surtout, à l’automne, c’est accumuler les couches, plus ou moins fines, qu’on pourra moduler au fil de la journée et qui nous permettra de masquer une tenue du soir pour un dîner inattendu.

 

 

All pics from Pinterest.

Sauf la photo du paysage d’une montagne automnale qui vient de mon papa <3

 

Bon week end <3

All about Saints

All about Saints

Pour tout vous dire, j’ai toujours été attaché à des marques/créateurs, à toutes les tranches d’âge (oui j’étais précoce..), de IKKS Kids, à IKKS femme en passant par DDP et autres marques spécialisées dans l’univers du ski et snowboard (oui j’ai porté des baggies). Aujourd’hui j’aime me retrouver dans l’univers d’une enseigne qui doit me coller à la peau et me suivre dans mes changements quasi-quotidiens. Et, me semble t-il, je ne suis pas seule dans ce cas, lorsqu’on voit à quelle vitesse les collections tournent et les inspirations évoluent.

Donc, All Saints l’a fait.

All Saints c’est une histoire assez tumultueuse, à base de suis moi je te fuis, fuis moi je te suis. Je l’ai découverte pour la première fois aux Galeries Lafayette Haussmann il y a des années. Je dirais 2009. Puis la disparition. Quelques années plus tard, en pleine escapade londonienne (sa ville natale), de vieilles machines à coudre m’attirent l’oeil. Elle était là. Je t’avais retrouvé et je savais que je n’allais plus te lâcher… Jusqu’au retour en France. All Saints sort alors peu à peu de mon esprit, me rabattant sur IKKS ou encore Zadig & Voltaire pour rester dans leur veine. Mais elles n’étaient pas toi. Puis la magie d’Instagram opère et je découvre leur nouveau QG parisien.

Joie, bonheur, amour ! Surtout que leur boutique est sublime, aux inspirations industrielles et rock, sur 3 étages, autant vous dire que je me sens un peu chez moi.

Ce que j’aime surtout chez All Saints c’est leur politique, proposer des collections toujours plus avant-gardistes, à l’allure anglaise vintage et rebelle. Leurs pièces sont d’une qualité irréprochable, autant vous le dire, on en a pour son argent. Les coupes mettent en valeur tous les corps, comme pour cette robe, où le drapée masque mes hanches et allonge ma silhouette d’1m63. Au sujet du budget, en effet s’habiller chez eux ne reste pas quelque chose de quotidien, en revanche s’il y a bien une enseigne qui joue le jeux des soldes, c’est eux ! Ne jamais hésiter trop longtemps…

Voilà pour la déclaration d’amour un peu personnelle… J’aimerais beaucoup savoir si pour vous c’est plutôt « Je pioche un peu chez l’un et chez l’autre » ou « One love » ?

Quant à la veste militaire, on en reparle très très prochainement.

All about Saints

All about Saints

Veste militaire vintage (shoppée chez Kilo Shop), Robe All Saints (la couleur que je porte n’est plus dispo :( Boouuuh), Boots Jonak, Sac Zadig & Voltaire

All about Saints

All about Saints

Et des bisous et bon week end et <3

All Saints:

Ici: 49 Rue Étienne Marcel, 75001 Paris

Ou encore : http://www.allsaints.com

L’habibliothèque

L'habibliothèque

Fiou, me revoilà ! Vous m’imaginez là, sortant la tête des cartons, un peu comme Leonardo qui ressort la tête de l’eau dans Titanic. Un déménagement c’est une chose, mais un déménagement parisien, s’en est encore une autre… C’est surtout tout un mode de vie qu’il faut réapprendre, trouver ses repères et construire son nid. Je crois que je commence à me plaire dans cette immensité et cet océan sans cesse en mouvement. Les légendes disent vrai, la vie parisienne est vraiment difficile à apprivoiser. Mais lorsque qu’on y touche, qu’on goute à ce parfum enivrant du patriotisme et de la fierté qu’offre la capitale, on entre dans un nouveau moi. Je crois que je suis dedans. Rassurez-vous, je n’oublie en rien d’où je viens (là où il y a de la neige et des marmottes). Lorsqu’une vague de snobisme parisien s’empare de moi, c’est un véritable flash qui éclate dans ma tête. Ce flash ? La scène où Simba parle à son père qui est en mode nuage où le patriarche lui dit avec écho « N’oublie pas qui tu eeeeees ». Voilà. Vous savez maintenant. Je ne suis pas seule dans ma tête.

Bref.

L'habibliothèque

Mon premier article parisien commence tout naturellement avec une adresse. Cette ville en regorge, je ne sais plus où donner de la tête. Je dévoile donc celle qui m’a pour l’instant le plus inspirée le girl power et la nouveauté. L’habibliothèque.

De quoi ça s’agit ? C’est tout simplement, comme son nom l’indique, une sélection absolument pointue et tendance de pièces de créateurs, eux aussi à la pointe, que l’on peut louer. De Gat Rimon, par BRUUNS BAZAAR (coeur coeur), Cacharel, Laurence Doligé (coeur coeur) et autres maisons aux noms imprononçables. On retrouve également des bijoux (So What) et quelques sacs à main.

Le principe ? Vous choisissez un abonnement mensuel (de 30€ à 50€ ) puis vous déboursez 5€ par pièces louées. Votre précieux vous appartient pendant 10 jours, puis, une fois  l’échéance écoulée, vous pouvez choisir d’acheter la pièce neuve avec 15% de réduction. Alors je vais être honnête, payer un abonnement pour ensuite avoir à payer encore j’ai eu du mal à comprendre. Mais prenez le comme une sorte de communauté à laquelle on adhère et non comme une façon de rentabiliser ses achats. Le coeur du projet c’est de nous faire découvrir des créateurs, des pièces exclusives et les tendances à adopter.

C’est loin ? 61 rue de Saintonge 75003 Paris. Du mardi au dimanche de 10h30 à 19h30. (Un site web très prochainement)

L'habibliothèque

L'habibliothèque

L'habibliothèque

Je vous souhaite un beau dimanche pluvieux (Paris est magnifique sous la pluie) <3

Alerte bon plan #1

Je me suis absentée pendant si longtemps, pardon. Mais c’est pour la bonne cause, mon emménagement parisien. Et oui, on arrête la rigolade et on retourne à l’école ! Mais promis, cette absence annonce de très jolies choses. Qu’est ce qu’il y a comme jolies adresses ici. C’est la folie, j’adore ça.

En attendant, je vous dévoile un vrai bon plan shopping ! Pour celles qui connaissent déjà Un jour ou l’autre, la boutique a ouvert son outlet… Oui oui, du Isabel Marant, Carven, Vanessa Bruno, Swildens & co, neuf, à prix ultra tentant. Il vous suffit de vous rendre ici, de repérer la (ou les?) pièce(s) que vous voulez retrouver sur vous et de leur passer un petit coup de fil. N’hésitez pas à aller faire un tour régulièrement.

Je n’ai pas encore craqué mais il y a bien une certaine veste qui me fait carrément de l’oeil. Et une jupe. Et un top. Bref. Wait & see…

Ma petite sélection avec des envies de jupe midi de plus en plus obsessionnelles :

(Passez la souris sur les images)

(J’ai essayé la jupe résille Carven au début de l’été, elle est vraiment canon) 

Bisous et un joli dimanche à vous <3